Un superaliment, c’est quoi ?

Superaliments, aliments BIO, aliments naturels et autres : quelles sont les différences ? Cet article se plonge dans la définition du "bon aliment".

Avis des lecteurs : Pas encore noté
Publié le à 15h18 dans Actualités, Conseils par | Laisser un commentaire

Introduction

Un superaliment, c’est un aliment aux qualités nutritives exceptionnelles : il contient des nutriments essentiels à la vie en proportion beaucoup plus importante que dans les aliments traditionnels et/ou contient des nutriments rares dans l’alimentation classique. Par exemple, il contient des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des antioxydants, des acides gras rares, des acides animés, etc… De par sa composition, il a des effets bénéfiques sur le corps. Les superaliments sont souvent des aliments naturels tels que des fruits ou des baies sauvages.

Exemples de superaliments

La pomme… bien qu’elle ait de nombreux nutriments très importants comme des vitamines et des antioxydants, elle n’est pas considérée comme un superaliment en France. En effet, les nutriments de la pomme n’ont rien d’exceptionnel puisque nous rencontrons des nutriments similaires dans de nombreux aliments traditionnels. Par contre, le goji (un fruit qui vient des montagnes d’Asie) est considéré comme un superaliment car nous n’y avons très peu accès et en conséquence, sa composition présente de nouvelles combinaisons nutritives très intéressantes pour l’organisme. Le goji contient en plus de nombreux minéraux, oligo-éléments et vitamines importants qui peuvent s’avérer difficile à trouver dans l’alimentation classique.

Inversement, pour les gens qui vivent dans les montagnes en Asie où se cultive le goji, le goji n’est pas un superaliment, mais une pomme pourrait bien en être un.

D’où proviennent les vertus spectaculaires attribuées aux superaliments ?

Supposons que votre organisme ait une carence quelconque en un composé qui affecte le fonctionnement de la rétine, et donc de la vue. Si vous avez cette carence, c’est justement parce que votre alimentation n’apporte pas ou trop peu de ce composé.

Si le superaliment X contient ce composé, alors la consommation de X pourrait avoir des effets spectaculaires, voire miraculeux, sur le rétablissement de votre rétine car le composé manquant serait soudainement apporté à l’organisme. Cela annulerait ainsi la carence et pourrait réactiver les processus physiologiques naturels du corps, comme la capacité d’auto-réparation. Pour les personnes atteintes d’une telle carence, le composé X se verrait ainsi attribuer la vertu d’améliorer la vision. En réalité, le composé X n’améliorerait pas la vision, mais restaurerait simplement le fonctionnement normal de la rétine via l’apport de nutriments qui étaient trop rares dans l’alimentation classique.

C’est ainsi que des vertus spectaculaires, voire miraculeuses pour l’organisme, se voient très souvent attribuées à des superaliments car ceux-là apportent des combinaisons nutritionnelles nouvelles par rapport aux aliments classiques en plus d’être naturellement très riches en nutriments essentiels à la vie.

Il est difficile de dresser une liste précise de l’ensemble des molécules contenues dans un aliment. Mais une règle simple prévaut : si l’aliment est rare pour vous, alors il sera probablement intéressant pour votre organisme en vertu des nouvelles combinaisons nutritives qu’il pourrait lui apporter.

Les faux-amis

Les aliments BIO ne sont pas forcément des superaliments. Le camembert BIO en est l’exemple parfait : même si les vaches qui produisent son lait sont élevées en plein air et nourries naturellement, la camembert n’apportera pas de nutriments essentiels à notre organisme. Les myrtilles sont par contre des superaliments au vue de leur qualités nutritionnelles. Et les myrtilles BIO sont encore plus intéressantes puis qu’elles apporteront la garantie d’avoir été cultivée de manière saine (beaucoup moins de pesticides, pousse sauvage…).

Les superaliments se doivent d’être des aliments BIO : en effet, si vous ajoutez des pesticides, des insecticides et d’autres produits chimiques, les superaliments seront contaminés, un peu comme un cheveux sur la soupe. De plus, les nutriments des superaliments peuvent réagir avec les produits chimiques toxiques. Cela peut tout simplement détruire les bons nutriments et les rendre inertes (dans le meilleur des cas) ou créer des produits dérivés secondaires qui seront encore plus toxiques que les produits chimiques de départ (dans le pire des cas).

De même, les aliments crus ne seront pas forcément des superaliments, bien qu’ils seront souvent présentés sous cette forme. Les aliments crus ne subissent aucune transformation industrielle. Lorsqu’un aliment subit une transformation industrielle, il perd de ses qualités nutritives car la transformation change la composition de l’aliment. Par « cru », on entendera aussi « non cuit » parce que la cuisson détériore également les aliments en altérant ses molécules qui confèrent ses propriétés nutrives. Un aliment cru est un aliment en vie tandis qu’un aliment cuit est un aliment mort.

Crus de préférence, sinon séchés ou en poudre

La nécessité des superaliments d’être frais et crus rend leur importation difficile. Le goji, un superaliment qui vient d’Asie, ne peut être consommé frais et cru en France. C’est pour cette raison que certains superaliments doivent être séchés ou déshydratés pour leur permettre de conserver leur qualités nutritionnelles plus longtemps. Le séchage (qui permettra ensuite la réduction en poudre) est d’ailleurs le seul traitement qui devrait être toléré pour permettre à un aliment de conserver la qualification de « superaliment », à condition qu’il soit réalisé dans de bonnes conditions. Afin de sécher les superaliments ou de les réduire en poudre, ils ne doivent pas être « cuits » mais « simplement séchés » à une température inférieure à 40°C. La faible température permettra aux nutriments de ne pas être dégradés pendant le processus de séchage.

myrtilles sauvages

Les myrtilles sont des superaliments.

confiture myrtille

La confiture de myrtille n’est plus un superaliment car elle a été chauffée et dégradée à haute température avec ajouts de sucre, de conservateur et d’épaississant.

BIO, naturel, cru, fonctionnel, complet

Il faut distinguer plusieurs catégories d’aliments qui ne seront pas toujours des superaliments : les aliments BIO, les aliments naturels, les aliments crus, les aliments fonctionnels et les aliments complets.

Aliments BIO

Les aliments BIO sont produits suivant une marche à suivre, des principes et des étapes excluant les pesticides, les herbicides, les insecticides, les additifs alimentaires. Le bien-être des animaux est privilégié. Les agriculteurs BIO cherchent à produire des aliments aussi naturels que possible, sans acide gras « trans », sans OGM et sans additifs. L’élevage biodynamique est une forme d’élevage BIO qui travaille avec les forces de la nature.

Aliments naturels

La confusion entre BIO et naturel est courante : un aliment naturel est simplement un aliment que l’on trouve naturellement dans la nature à l’état brut. Les fruits et les baies en sont l’exemple parfait. Si la plupart des superaliments sont des aliments naturels, il faudra faire attention aux traitements qui sont apportés à ces derniers. En effet, les aliments naturels tels que les fruits que nous retrouvons dans nos supermarchés sont souvent traités par de nombreux produits chimiques ce qui les exclut des aliments BIO et réduit éventuellement leurs qualités nutritionnelles (voir la page ‘Les faux-amis’ pour plus d’explications).

Aliments crus

Un aliment cru, c’est un aliment non transformé qui n’a pas été chauffé au-delà de 40 degrés celsius. Un régime en aliment cru consiste de fruits, de légumes, de noix, de graines, d’algues et de graines germées, le tout non cuit.

Aliments fonctionnels

Un aliment fonctionnel est un aliment auquel un ou plusieurs ingrédients ont été ajoutés. Parmi ces ingrédients ajoutés, il peut y avoir des additifs alimentaires (colorant, exhausteur de goût, épaississeur, conservateurs…) connus pour avoir des effets toxiques sur la santé.

On parle d’aliments fonctionnels parce que chaque ingrédient apporte une fonction particulière au tout.

Les aliments fonctionnels sont les aliments industriels comme les plats surgéles, les plats tout fait, la charcuterie, les biscuits, les desserts, les céréales en boîte pour le petit-déjeuner, etc… Tout ce qui se trouve sous un emballage plastique, dans une boîte de conserve ou quelque contenant est un aliment fonctionnel.

Aliments complets

C’est un aliment qui n’a subit aucune transformation et aucun raffinage, ou alors très peu. Les aliments complets ne contiennent pas d’ingrédients supplémentaires rajoutés par l’Homme mais contiennent tous les nutriments présents initialement dans l’aliment.

Un aliment complet pourra aussi être dit « entier » ou encore « non raffiné ».

Par exemple, le sucre blanc et le sucre roux sont des aliments raffinés, c’est-à-dire qu’ils sont épurés des autres nutriments qui les accompagnent initialement. Ils ne sont donc pas complet. En revanche, le sucre de canne non raffiné est un aliment complet : il contient de nombreux autres nutriments autres que le sucre de base.

Le sel blanc est un aliment raffiné donc non complet, mais le sel de mer non raffiné est un aliment complet.

De même pour la farine blanche qui est un aliment raffiné. La farine dite « complète » ou « entière » est un aliment complet qui contient beaucoup plus de nutriments que la farine blanche.

Qui sont ces superaliments ?

fruits et légumes

Les fruits et légumes sont à la base d’une bonne santé.

Nous mettons régulièrement à jour une liste de superaliments. La plupart de ces produits sont aussi disponibles dans notre catalogue des superaliments.

Équipe SN

À propos de l'auteur » Équipe SN

L'équipe SuperNourriture (SN) regroupe des passionnés soucieux de développer une alimentation saine et adaptée aux besoins de chacun, cela au travers des articles, recettes, fiches produits et fiches marchands détaillés et présentés objectivement pour permettre à chacun d'interpréter l'information en toute liberté.

ArticlesWebsite

Suivez-moi : TwitterFacebookGoogle Plus

Laisser un commentaire

5/5

CAPTCHA nouveau code

Vos informations personnelles ne seront pas conservées. Les champs obligatoires sont indiqués avec *