Le coquelicot soigne les rhumes, les coliques, apaise la toux, calme les troubles du sommeil, la nervosité et l'émotivité, soulage l'asthme. Apaisant et calmant. S'utilise comme bain de bouche et bain occulaire. Réhydrate la peau.

Le coquelicot (Papaver rhoeas) est une plante médicinale.
Les pétales de fleur séchés sont utlisés en infusion.
On l’appelle aussi ponceau, pavot coquelicot ou pavot rouge. Ne pas confondre avec le pavot de Californie qu’on appelle parfois coquelicot de Californie (Eschscholtzia californica).
Cette page se réfère au coquelicot à infuser (pétales, fleurs), aux teintures mères et aux macérats. Consultez également dans notre catalogue le complément de coquelicot sou forme de poudre, capsule, gélule ou comprimé.

Propriétés médicinales (usage interne, à boire) :

  • Rhumes et toux : émollient et antitussif. L’infusion de coquelicot apaise la toux et les irritations de la gorge grâce à ses propriétés émollientes. Il soigne la bronchite et traite l’angine. Le traitement pour la gorge et la toux se fait soit par l’infusion, soit par le sirop de coquelicot (voir préparation en fin de page).
  • Troubles respiratoires : le coquelicot soulage l’asthme.
  • Système intestinal : le coquelicot permet de traiter les coliques.
  • Effets apaisants et calmants : le coquelicot a un effet apaisant et sédatif, idéal en cas de nervosité, de stress ou d’insomnie. Utiliser aussi pour les troubles du sommeil de l’enfant. Utiliser pour apaiser les palpitations cardiaques. Permet de réguler l’anxiété, la nervosité et l’émotivité.

Propriétés médicinales (en usage externe) :

  • Permet de traiter les maladies des yeux. Utiliser l’infusion refroidie comme goutte à mettre dans les yeux ou comme bain occulaire.
  • Hygiène bucco-dentaire : il soigne les abcès dentaires. Utiliser l’infusion tiédie comme bain de bouche.
  • Peau : il réhydrate la peau sèche. Appliquer l’infusion tiédie ou refroidie avec un gant de toilette et masser.

Préparation de l’infusion de coquelicot :

  • En usage interne : infuser une cuillère de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante, laisser tiédir puis boire.
  • En usage externe : infuser une cuillère de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Laisser refroidir ou tiédir, puis appliquer sur la peau sèche à l’aide de compresse, de coton ou un tissu propre. Pour les yeux, laisser refroidir l’infusion, appliquer comme un bain oculaire en mettant le liquide au contact de l’oeil. Vous pouvez aussi appliquer l’infusion tiède ou froide sur deux cotons à mettre sur les yeux fermés une dizaine de minutes (pendant une sieste ou avant de s’endormir). Pour les abcès dentaires, utiliser l’infusion tiède comme bain de bouche. L’infusion réservée à l’usage externe ne se conserve pas. Il faut en refaire pour chaque utilisation. Si vous n’avez pas besoin de beaucoup de liquide infusée, réduire la quantité de feuille séchée et réduire la quantité d’eau bouillante.

Préparation du sirop de coquelicot :

  • Verser 400 g de fleurs fraîchement cueillies de préférence sinon séchées dans 1 L d’eau bouillante.
  • Hors du feu : laisser infuser le coquelit dans l’eau pendant 12 h dans un récipient recouvert.
  • Après les 12 h, filtrer le liquide pour retirer les fleurs de coquelicot à l’aide d’une passoire ou d’un filtre à café.
  • Ajouter 1,4 kg de sucre et faire cuire jusqu’à ce que l’infusion devienne épaisse.
  • Conseil : si vous n’avez pas 400 g de fleurs, pensez à diminuer les quantités proportionnellement.

>> Plus d'info...

Comparer les prix et acheter : Coquelicot

Désolé, ce produit est actuellement indisponible.

Laisser un commentaire

5/5

CAPTCHA nouveau code

Vos informations personnelles ne seront pas conservées. Les champs obligatoires sont indiqués avec *