Pain d’abeille
Info, conseils, prix

Pain d’abeille

Le pain d'abeille est riche en nutriments facilement assimilables par le corps (protéines, vitamines...). Soigne les affections du foie et du tube digestif.

Le pain d’abeille est un mélange de pelotes de pollen, de miel, de ferments lactiques et de sécrétions d’abeille. Le pain d’abeille sert de nourriture aux abeilles. Les abeilles préparent cette nourriture dans des cadres de cire (alvéoles) dans la ruche. Cette nourriture est riche en glucides et protéines : le pain d’abeille est la principale source de protéines pour la ruche. Le pain d’abeille contient moins de protéines que les pelotes de pollen mais les protéines du pain d’abeille sont plus facilement assimilables que les protéines de pollen. Le pain d’abeille contient aussi des aminoacides, des vitamines et des ferments.

On attribue différents noms au pain d’abeille : bee bread, ambrosia ou perga en anglais.

Fabrication du pain d’abeille : les abeilles récoltent du pollen cru dehors. Elles ne le consomment pas directement. Le pollen est donc stocké et fermenté dans la ruche ou dans les cellules de rayon (alvéoles). Combiné au miel, à la cire, aux enzymes et autres substances introduites par les abeilles et les micro-organismes, le pollen subit une série de transformation. Au bout de trois mois, le pollen se transforme en pain d’abeille.

Goût du pain d’abeille : un goût mi-doux, mi-aigre, le goût varie en fonction des abeilles et du pollen récolté.

Pourquoi les nutriments du pain d’abeille sont plus facilement assimilables que le miel ou le pollen :  lorsque le pollen frais est apporté dans la ruche, il est très humide et très protéiné. Dans la ruche, le pollen reste à une température de 37°C ce qui fournit alors un environnement idéal pour la croissance de moisissure. Cependant, les fluides digestifs des abeillles sont riche en bactéries lactiques. Ces bactéries dominent vite le substrat de pollen lorsque le pollen est compacté ensemble et protégé hermétiquement de l’air avec du miel. La population de bactéries métabolise des sucres dans le pollen et produit de l’acide lactique, ce qui abaisse le pH de 4,8 à 4,1. Le pH à 4,1 est donc bien en dessous du seuil de 4,6 pour la croissance microbienne de pathogènes.
Ces bactéries proviennent majoritairement des abeilles elles-mêmes plutôt que des plantes sur lesquelles les abeilles ont récolté le pollen. De plus, la différence entre l’écologie microbienne du pollen frais et celui du pollen stocké est grande. Beaucoup de ces bactéries qui dominent et fermentent le pollen sont également présentes dans l’alimentation fermentée par les humains : Oenococcus, Paralactobacillus, et en particulier Bifidobacterium dont les activités réduisent les microbes pathogènes dans la ruche.
Des levures et des champignons (fungi) bénéfiques sont aussi présents dans le pain d’abeille. Ces champignons bénéfiques sont difficiles à obtenir via l’alimentation car ils sont souvent détruits par les fongicides dispersés sur les cultures de plantes. Le pain d’abeille est donc l’une des rares sources d’alimentation qui conserve ces champignons bénéfiques.
La diversité des microbes bénéfiques est à mettre en corrélation avec la diversité génétique des abeilles : cette symbiose entre les abeilles et leurs microbes, comme chez les humains, engendrent la bonne santé et l’harmonie de la ruche.
En plus de conserver mieux, le processus de fermentation du pollen rend ses nutriments plus facilement disponibles et assimilables. Certaines protéines sont déjà cassées en acides aminés. Certains amidons sont déjà métabolisés en sucres simples. Les vitamines sont davantage bio-disponibles. Ainsi, dans ce sens, le pain d’abeille apporte une meilleure santé que le pollen frais.

Propriétés médicinales du pain d’abeille

  • Digestion : le pain d’abeille est bénéfique pour soigner les affections du tube digestif.
  • Foie : le pain d’abeille est plus efficace que le pollen pour traiter les affections du foie.
  • Nutrition : le pain d’abeille est riche en nutriments facilement assimilables par le corps. Il permet donc de pallier aux carences nutritionnelles ou d’aider à la convalescence des patients ayant besoin d’une alimentation facile pour l’organisme.

Conseil

  • 1 cuillère à café de pain d’abeille par jour, soit environ 3 g par jour, de préférence avant le petit-déjeuner.
  • Le pain d’abeille se conserve dans un emballage hermétique, dans un endroit frais et sec.

Précaution

  • Les femmes enceintes ou allaitantes ne devraient pas consommer du pain d’abeille.
  • Déconseillé chez les personnes souffrant d’allergies au pollen.

>> Plus d'info...

Comparer les prix et acheter : Pain d’abeille

Désolé, ce produit est actuellement indisponible.

Laisser un commentaire

5/5

CAPTCHA nouveau code

Vos informations personnelles ne seront pas conservées. Les champs obligatoires sont indiqués avec *