Vitamine K
Info, conseils, prix

Vitamine K

Les vitamines K assurent la bonne santé os et aident à fixer le calcium. Elles participent à la coagulation du sang et empêche la calcification des artères.

La vitamine K est un groupe de vitamines à la structure similaire. Ce groupe de vitamine K comprend deux vitamines naturelles, la vitamine K1 et la vitamine K2 et aussi d’autres dérivés chimiques. La vitamine K participe à la bonne santé des os en aidant à fixer le calcium. Elle combat l’ostéoporose, la décalcification des os, la perte osseuse. Elle régule le calcium dans le corps en l’évacuant des artères, empêchant ainsi une calcification des artères et une mauvaise circulation du sang, et l’évacue vers les os qui en ont besoin. La vitamine K joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang. Voir plus bas toutes ses fonctions médicales.
Cette page se réfère au complément de vitamine K contenant de la vitamine K1 et de la vitamine K2 ensemble. Consultez aussi dans notre catalogue la vitamine K1 seule et la vitamine K2 seule.

La vitamine K1 est une vitamine naturellement trouvée dans les plantes vertes, en particulier les feuilles. La vitamine K1 est classée dans la liste de l’Organisation mondiale de la santé comme l’un des médicaments les plus importants nécessaires à la santé de base.
Toutefois, l’absorption de vitamine K1 dans notre alimentation est très faible. Seul 10% de la vitamine K trouvée dans les feuilles de plantes vertes ou légumes est absorbée par le corps.
Quant à la vitamine K2, elle est elle aussi difficile à obtenir via l’alimentation. La vitamine K2 est produite par des bactéries dans la fermentation des produits alimentaires. Or il y a un siècle, les réfrigérateurs n’existaient pas : la plupart des aliments restaient dans la maison et se fermentaient naturellement, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Sources naturelles de vitamine K

  • Vitamine K1 : feuilles des légumes comme le chou, l’épinard, le kale, le brocoli, le pissenlit, le navet, les asperges, le chou de Bruxelles, les feuilles de chou vert, la blette.
  • Vitamine K2 : produits laitiers crus (non pasteurisés) comme le beurre cru, le fromage cru, le kéfir, le lait cru, les légumes fermentés comme la choucroute, le miso, le natto.

Retrouvez dans nos liens ci-dessus des tableaux avec les quantités de vitamine K1 et vitamine K2 par aliments.

On distingue plusieurs types de vitamine K1 et de vitamine K2.

  • Vitamine K1 : phytoménadione, phytonadione, phylloquinone. La phytonadione est une vitamine synthétique. La phylloquinone est une vitamine naturelle.
  • Vitamine K2 : ménaquinone-4 (MK-4), ménaquinone-7 (MK7). La MK-4 est produite par les tissus humains alors que la MK-7 ne l’est pas. La MK-7 doit être convertie à partir de la vitamine K1 (phylloquinone) dans le colon. On voit bien l’intéraction entre vitamine K1 et vitamine K2. Qui veut avoir une bonne proportion de ces deux vitamines devrait prendre la vitamine K1 avec la vitamine K2.

Fonctions médicales de la vitamine K

  • Maintient et protège la structure osseuse et la bonne santé des os. Les vitamines K1 et K2 participent à la fixation du calcium sur les os et les dents en activant certaines protéines bien particulières dont l’ostéocalcine. La vitamine K permet de traiter l’ostéoporose, la perte osseuse et la décalcification osseuse. La vitamine K renforce les os et diminue le risque de fracture osseuse. La vitamine K2 joue un rôle essentiel dans la minéralisation et la formation des os et des dents. La vitamine K1 est quant à elle nécessaire pour la formation des protéines des os. La vitamine K1 permet de renforcer l’ossature.
  • Régulation et équilibre du calcium : la vitamine K2 permet de réguler le calcium et l’équilibrer entre les os et les tissus. Elle aide à la fois à fixer le calcium sur les os et à l’évacuer des artères où les plaques de calcium peuvent se former en excès et bloquer la circulation du sang. Par exemple, chez les patients souffrant d’ostéoporose, la vitamine K2 aide à combattre l’ostéoporose en régulant le calcium : elle aide à la fois à fixer et à éliminer l’excès. Les patients souffrant d’ostéoporose font face au paradoxe du calcium : ils manquent de calcium dans les os mais ont leurs artères solidifiées par le calcium. Or les barrières de calcium dans les artères empêche le sang de circuler correctement. Un apport en vitamine K2 permet donc de réguler le calcium et de l’équilibrer correctement entres les différents tissus du corps. Quant la vitamine K1, elle active certaines protéines qui aident le transport de calcium dans les os et fixent le calcium.
  • Soutient et protège le système cardiovasculaire : la vitamine K2 empêche la calcification vasculaire (calcification des artères), c’est-à-dire le blocage des artères par les plaques de calcium et la solidification des vaisseaux sanguins. La vitamine K2 permet donc de maintenir le système vasculaire en bon fonctionnement en aidant les vaisseaux sanguins à maintenir leur élasticité et à évacuer les plaques de calcium en excès.
  • Participe au bon fonctionnement de la coagulation du sang. La vitamine K1 intervient dans la coagulation du sang dans le foie et agit aussi dans la formation d’anticoagulants nécessaires pour la fabrication des protéines C et S. La vitamine K1 aide à stopper les saignements de nez. Quant à la vitamine K2, elle participe aussi à la coagulation du sang.
  • La vitamine K1 est utilisée comme antidote contre une intoxication au coumatrétralyl et comme moyen de désintoxication contre la coumaphène.

Les études ont montré que la vitamine K, en particulier la vitamine K2 de type MK-4 permet de réduire le risque de fracture et la perte osseuse dans les cas suivants :

  • Ostéoporose post-ménopausique : l’os est un tissu vivant qui se renouvelle constamment grâce à un équilibre entre formation osseuse et résorption osseuse. Après la ménopause, l’âge et la diminution hormonale en estrogènes déséquilibre grandement la régulation de l’os.
  • Maladie de Parkinson
  • Maladie d’Alzheimer
  • Cirrhose biliaire primitive : il s’agit d’une maladie chronique avec inflammation des petites voies biliaires intrahépatiques, c’est-à-dire une inflammation des passages à l’intérieur du foie. Les patients souffrant de cirrhose bilaire primitive ont une faible absorption de vitamine A, D, E et K. Un apport régulier en vitamine K et autres vitamines est recommandé pour ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie, en particulier quand les niveaux de bilirubine sont élevés.
  • Atrophie après un accident vasculaire cérébral (AVC).
  • Cirrhose du foie
  • Anorexie mentale : la privation alimentaire entraîne très vite de nombreux déficits en nutriments, minéraux et vitamines avec de nombreuses conséquenes dont la décalcification et l’ostéoporose. La vitamine K2 permet de lutter contre la fragilisation des os.
  • Perte osseuse ou fracture causée par des corticoïdes dont les effets secondaires bousculent la régulation du métabolisme : ostéoporose par une sur-activité du métabolisme des protéines dans les os, fractures, retard de croissance chez l’enfant et l’adolescent, ostéo-nécrose…

Signes et risques causés par déficience en vitamine K

  • Les symptômes incluent ecchymoses, hématomes, pétéchies (petite tache rouge ou violette sur la peau). Dans le cas des ecchymoses, la vitamine K permet de renforcer la coagulation des vaisseaux et capillaires sanguins cassées sous l’effet d’un choc.
  • Suintement de sang au niveau de plaies après des points de souture ou une chirurgie. Risque de saignement important et incontrôlé. Saignements de nez fréquents sans blessure apparente.
  • Douleurs à l’estomac.
  • Calcification du cartilage et des artères.
  • Maladies coronariennes : un apport insuffisant de sang vers le coeur car les artères sont bloquées par des plaques de calcium.
  • Syndrome hémorragique du nouveau-né : à la naissance, la réserve de vitamine K du bébé est très faible. L’intestin du nouveau-né ne possède pas assez de bactéries pour en fabriquer lui-même. Les réserves en vitamine K étant faible pendant plusieurs jours après la naissance, les nourrissons présentent un risque d’hémorragies pouvant causer des dégâts importants. La coagulation ne se fait donc pas par manque de vitamine K, principalement au niveau du nombril, des muqueuses, du système gastro-intestinal, au niveau du sexe s’il y a eu circoncision et au niveau des zones où il y a un prélèvement sanguin.

Précaution

La vitamine K, notamment la vitamine K1 de type phylloquinone et la vitamine K2 de type ménaquinone peuvent interagir avec l’activité anticoagulante de certains médicaments dont la substance active est le coumaphène (ou la warfarine). Surnommés « antivitamines K », ces anticoagulans sont prescrits oralement pour prévenir et traiter la thrombose, l’embolisme, la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins et empêcher leur déplacement ailleurs dans le corps.
Le coumaphène bloque le recyclage de la vitamine K dans le corps, les tissus ont ainsi moins de vitamine K jusqu’à avoir une déficience. Mais en prenant un apport de vitamine K pour compenser la déficience, l’action anticoagulante du médicament est diminuée, voire inversée. Il faut donc bien en discuter avec un médecin si vous prenez des médicaments au coumaphène ou à la warfarine comme la Coumadine ou le Warfarin Sodium.

>> Plus d'info...

Comparer les prix et acheter : Vitamine K

Vitamine K
17,95
(soit 0,08 / kg)
Port : variable
Vitamine K
216 kg
(180 x 1,2 kg)
17,95
(soit 0,08 / kg)
Port : variable
Vitamine K
Note produitCapsule convient aux végétariens et végétaliens. Composition pour 1 capsule : 1000 g de vitamine K1 (phyllochinone), 200 g de vitamine K2 (menaquinone-7), hydroxypropylméthylcellulose, celluose microcristalline, stéarate de magnésium. Conseil : 1 capsule par jour avec un verre d'eau.
Vita2You - Nous aimons votre santé ► Faites confiance à la marque Vita2You, car la qualité est notre priorité numéro un. ► Nos produits sont doublés pour votre sécurité. ► Tous les produits...
Pas encore noté
Vitamine K
32,45
(soit 0,16 / kg)
Port : 3,95
Vitamine K
198 kg
(90 x 2,2 kg)
32,45
(soit 0,16 / kg)
Port : 3,95
Vitamine K
Note produitComposition pour 1 capsule : 1000 g de vitamine K1 (phytonadione), 1000 g de vitamine K2 (menaquinone-4), 200 g de vitamine K2 (menaquinone-7), 10 mg de vitamine C (palmitate d'ascorbyle), huile d'olive extra vierge, gélatine, glycérine, cire d'abeille, eau purifiée, couleur caroube. Conseil : 1 capsule par jour avec un repas.
Taille:90 cm.
Vitamine K
61,83
(soit 13,74 / kg)
Port : gratuit
Vitamine K
4,5 kg
(60 x 75 g)
61,83
(soit 13,74 / kg)
Port : gratuit
Vitamine K
Note produitComprimé convient aux végétariens. Composition pour 1 comprimé : 30 g de vitamine K1, 45 g de vitamine K2 (menaquinone-7 avec antioxydant : acétate d'alpha tocophérol), phosphate dicalcique, cellulose, hydroxypropylméthylcellulose, acide stéarique, silice, stéarate de magnésium. Conseil : 1 comprimé par jour.
Convient aux végétariens.
Vitamine K
59,99
(soit 0,30 / kg)
Port : 2,12
Vitamine K
198 kg
(90 x 2,2 kg)
59,99
(soit 0,30 / kg)
Port : 2,12
Vitamine K
Note produitComposition pour 1 capsule : 1000 g de vitamine K1 (phytonadione), 1000 g de vitamine K2 (menaquinone-4), 200 g de vitamine K2 (menaquinone-7), 10 mg de vitamine C (palmitate d'ascorbyle), huile d'olive extra vierge, gélatine, glycérine, cire d'abeille, eau purifiée, couleur caroube. Conseil : 1 capsule par jour avec un repas.
Taille:90 cm.
Il y a 4 offres de 17,95 à 61,83.

Laisser un commentaire

5/5

CAPTCHA nouveau code

Vos informations personnelles ne seront pas conservées. Les champs obligatoires sont indiqués avec *