Vous avez des envies malsaines ? Voici ce que veut vraiment votre corps

Avis des lecteurs : Pas encore noté
Publié le à 13h04 dans Actualités, Conseils par | Laisser un commentaire

Introduction

Même après avoir suivi un régime standard, même après l’avoir terminé, ces petites envies de cochonneries ou de plats tout fait peuvent survenir de nouveau. Ces envies sont comme les petits creux qu’on a après avoir fumé un joint ou bu un petit coup.

Mais ces envies n’ont pas besoin de stimulus via drogue ou alcool pour nous vaincre. Ces envies ont plus d’une raison pour apparaître. Une cure de désintox en douceur d’un régime standard tout en mangeant sainement permet avec le temps une élimination des toxines.

Les toxines de ces nourritures industrielles qui ont invité d’autres toxines précédemment stimulent le désir pour un autre goût de nourriture pendant que ces toxines sont éliminées.

Un autre syndrome de ces envies pourrait être comme les addictions à ces nourritures qui vous nuisent de la même façon qu’un accro à l’héroïne ou un fumeur est accro : une gratification immédiate avec des conséquences négatives sur le long terme. Pourtant il y a bien des raisons derrière ces addictions au-delà de simplement satisfaire des envies.

Le pouvoir persuasif du sucre

Un exemple de comment une croissance parasitaire ou une infection exige satisfaction d’une addiction est la candidose exigeant du sucre. La candidose a besoin de sucre pour sa survie. Un principe basique de la multiplication de la candidose est de se régaler de sucre. Il en est de même pour les patients atteints du cancer.

Les cellules cancéreuses prospèrent sur du glucose fermenté parce qu’elles ont perdu la capacité des cellules normales à métaboliser l’oxygène.

Avant que le Dr Max Gerson, en provenance d’Allemagne, ne soit arrivé aux USA, il traitait des patients atteints du cancer en France. Il  était déconcerté du manque de progrès de ses patients avec son régime naturel végétarien à base de jus et sa thérapie purifiant le foie.

Puis il découvrit qu’un assistant de la clinique leur apportait des pâtisseries. Les pâtisseries étaient bannies, et bientôt le cancer le fut aussi. Le sucre est une addiction mauvaise qui met de « bonne humeur ». Il peut aggraver des pathologies comme la résistance à l’insuline, l’insomnie, l’hypoglycémie, la fatigue  surrénale et le cancer.

Malheureusement, le sucre sous diverses formes qui incluent le sirop de maïs riche en fructose est omniprésent dans toute l’industrie agro-alimentaire, même lorsqu’il s’agit de plat non sucré comme par exemple les frites. C’est de genre de nourriture que vous voulez mangez le plus parce qu’elle contient du sucre hautement addictif.

Il y a encore une autre raison pour laquelle il est mieux de s’en tenir aux aliments frais et BIO.

Les envies signalent un besoin de nutriment

Cette explication pour les envies tend à contreverse mais est bien plausible. Il se pourrait qu’il y ait une déficience nutritionnelle dans votre corps qui supplie d’être satisfaite. Après tout, grâce à la Révolution Verte de ce 20ème siècle des usines cultivant des mono-cultures avec des engrais chimiques et des pesticides, la plupart de nos terres d’agriculture sont épuisées en minéraux.

Un exemple d’une envie positive a été donné par Debi Gouge dans son article sur les transformations quotidiennes.

Elle avait un problème chronique de fer trop bas malgré qu’elle prenne deux fois par jour des suppléments en fer. Et soudainement, elle a été frappée d’une envie énorme de pommes à laquelle elle céda. Elle mangea jusqu’à huit pommes par jour. Son niveau de fer se réhaussa. Elle découvrit que la pectine contenue dans les pommes aidait à garder le fer dans le corps. Elle ne le comprit qu’après que ces envies furent été satisfaites.

Donc, une envie saine peut être une bonne chose. Mais qu’est-ce nos envies malsaines ont à nous dire sur ce dont on a besoin ?

Une envie de chocolat nous indique qu’on pourrait avoir un manque de magnésium. Le magnésium est le minéral le plus important dans le fonctionnement métabolique de nos cellules. Il est nécessaire dans plus de 300 fonctions métaboliques, c’est pourquoi il est surnommé le « minéral maître ».

Une envie de pain blanc et de pâtes faites de farine traitée cherche à répondre à un manque de chrome. Le chrome régule l’insuline.

Des envies de fromage indique un déséquilibre en oméga-3. D’après naturopathyworks.com, avoir envie de soda montrent un besoin en calcium tandis que le café ou le thé indiquent un manque de soufre, de phosphore, ou les deux.

Ce dont on a traité ici n’est qu’un échantillon de la liste des différentes envies, quels nutriments sont nécessaires à cause de ces envies, et quelles nourritures satisferont ces déficiences nutrionnelles. Voir ci-dessous.

Tableau récapitulatif des besoins selon les envies

[table id=1]

Quelques informations supplémentaires pour mieux s’y retrouver :

  • Légumineuse = arachide, rooibos, pois chiche, réglisse, lentille, luzerne, haricot, etc.
  • Crucifère = choux, navet, colza, moutarde, raifort, cresson, roquette, rutabaga, radis, cameline, etc.
  • Légume tuberculeux = carotte, pomme de terre, topinambour, panais, patate douce, chou-rave, cèleri-rave, betterave, radis
  • Flétan = poisson plat

Références

Source : NaturalNews. Traduction par SuperNourriture.

Équipe SN

À propos de l'auteur » Équipe SN

L'équipe SuperNourriture (SN) regroupe des passionnés soucieux de développer une alimentation saine et adaptée aux besoins de chacun, cela au travers des articles, recettes, fiches produits et fiches marchands détaillés et présentés objectivement pour permettre à chacun d'interpréter l'information en toute liberté.

ArticlesWebsite

Suivez-moi : TwitterFacebookGoogle Plus

Laisser un commentaire

5/5

CAPTCHA nouveau code

Vos informations personnelles ne seront pas conservées. Les champs obligatoires sont indiqués avec *