Pissenlit

Le pissenlit n'est pas une mauvaise herbe. Le pissenlit c'est comme un sourire pour la santé. Il protège le foie, élimine les toxines, renforce et tonifie le corps, nettoie la peau.

par adm
Pissenlit
  • Pissenlit Bio - 400 mg - 200 comprimés
  • Tisane de Pissenlit - Feuille coupée - Infusion Détox Aide au bon fonctionnement de la Digestion et du Système Immunitaire - Antioxydant - 40g
  • MadamLili Collier pissenlits argent sterling 925 véritable
  • Herbes Et Plantes Pissenlit Bio 200 Comprimés à 400 mg

Description

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est une plante médicinale native des prairies et champs humides. Le pissenlit pousse aussi dans les pelouses, aux bords des chemins et sur les sols argileux riches. Le pissenlit n’est pas une mauvaise herbe !
Les racines du pissenlit sont utilisées en décoction, quant aux fleurs et aux feuilles, elles s’utilisent en infusion.
Le pissenlit s’appelle également : dent de lion, dandelion ou taraxacum dens leonis.

Propriétés médicinales en usage interne (à boire)

  • Protection du foie : cholérétique, le pissenlit augmente la production de bile. Cholagogue, le pissenlit a aussi pour effet de faciliter l’évacuation de la bile vers l’intestin. Eupeptique, il facilite la digestion. Il s’utilise en cas d’insuffisance hépatique.
    Il protège vis-à-vis de certaines pancréatites. Il stimule l’appétit, stimule les enzymes du foie et protège la vésicule biliaire de diverses affections. Le pissenlit est prescrit en cas de douleurs hépatiques et biliaires et permet de soulager les premiers stades de la cirrhose.
    L’infusion de racines fraîches de pissenlit est utilisée lors des calculs biliaires, ictère (jaunisse) et autres affections hépatiques.
  • Antioxydant : toute la plante est antioxydante. Le pissenlit protège les cellules et le corps du cancer, du vieillissement et des radicaux libres. Le pissenlit agit comme un anti-carcinogénique, notamment sur les cellules cancéreuses du foie et du colon.
  • Dépuratif et protection du système intestinal : le pissenlit est dépuratif, il nettoie le corps des déchets et élimine les toxines. Il agit comme un laxatif doux. Le pissenlit contient de l’inuline utilisée par la flore intestinale comme un prébiotique qui stimule les bactéries de la flore. L’inuline prévient du cancer du colon. Le pissenlit s’utilise pour faire passer la constipation.
  • Gestion du diabète : le pissenlit contient de l’inuline qui est utile dans la gestion du diabète car cette fibre ne se transforme pas en sucres simples. Il est anti-hyperglycémique.
  • Gestion du poids : l’inuline contenue dans le pissenlit entraîne une baisse de poids et permet de lutter contre l’obésité. En effet le pissenlit agit sur le pancréas en inhibant la lipase pancréatique ; cette inhibition entraîne la non digestion des graisses, les graisses sont évacuées telles quelles empêchant ainsi la prise de poids. Il diminue l’hypercholestérolémie et traite la cellulite.
  • Gestion du sang : le pissenlit agit comme un anti-angiogénique en empêchant la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogenèse). Il agit comme un anti-coagulant. Le pissenlit s’utilise pour traiter l’artériosclérose en protégeant les artères et en aidant à éliminer les dépôts.
  • Diurétique : le pissenlit entraîne une augmentation des sécrétions urinaires. Par ce biais, le pissenlit nettoie le corps des déchets et des toxines en les éliminant par l’urine. Le pissenlit stimule aussi les enzymes du rein. Son action diurétique vaut au pissenlit d’être salutaire en cas d’hydropisie (rétention d’eau dans les tissus internes).
  • Autres propriétés : le pissenlit s’utilise pour traiter la goutte et les maladies rhumatismales. Il apaise les douleurs en agissant comme un analgésique. Il aide à lutter contre le VIH. Il retonifie les organismes affaiblis en agissant comme un puissant tonique en cas d’asthénie. Le pissenlit se mange ou se boit pendant le printemps afin d’aider le corps à transitionner de l’hiver froid à l’été plus chaud en régulant la température.
  • Découvrez également les dix bienfaits thérapeutiques du pissenlit dans notre blog.

 Propriétés médicinales en usage externe

  • Soins de la peau : une lotion de racines de pissenlit permet de tonifier la peau du corps et du visage et de faire disparaître les taches de rousseurs. Le pissenlit s’utilise aussi pour enlever les verrues et traiter divers problèmes de peau comme la dermatose et l’eczéma. Le latex du pissenlit (substance liquide qui coule de la plante lorsque celle-ci se casse) s’utilise sur les verrues grâce à son action coricide ; le latex du pissenlit permet aussi de détruire les cors aux pieds.

Principes actifs du pissenlit

Le pissenlit contient entre autres

  • Vitamines
    • Provitamine A (bêta-carotène) dans les feuilles : plus que dans la carotte.
    • Vitamine A dans les feuilles : 700 fois plus que dans la poire, 70 fois plus que dans les oranges, 2 fois plus que dans les épinards.
    • Vitamine B1 dans les feuilles
    • Vitamine B2 dans les feuilles
    • Choline (nutriment classé dans les vitamines B)
    • Vitamine C dans les feuilles
    • Vitamine E dans les feuilles
  • Sels minéraux en quantités importantes
    • 4,5 % de potassium dans la plante entière
    • 2,5 % de potassium dans la racine
    • Calcium
    • Magnésium
    • Phosphore
    • Sodium
    • Chlore
    • Soufre
    • Fer
    • Manganèse
    • Silicium
    • Divers autres sels minéraux
  • Fructose
  • Inuline : fibre alimentaire présente dans le pissenlit, l’artichaut, la bardane, l’échinacée et le topinambour. On trouve environ 40 % d’inuline dans le pissenlit récolté à l’automne. L’inuline est utilisée par la flore intestinale comme un prébiotique qui stimule les bactéries de la flore, elle prévient du cancer du colon et est utile dans la gestion du diabète car cette fibre ne se transforme pas en sucres simples.
  • Tanins : antioxydants, les tanins piègent les radicaux libres, ils sont anti-inflammatoire, antiseptiques, antiviraux, anti-diarrhéiques. Ils protègent le système vasculaire en étant vasoconstricteurs.
  • Protéines et acides aminés dans les feuilles
  • Mucilages
  • Acides gras
  • Flavonoïdes : puissants antioxydants, ils éliminent les radicaux libres, protègent les cellules et le système vasculaire, réduisent le risque de maladies chroniques comme le cancer, le diabète, les AVC, les maladies cardiovasculaires. Autre propriétés des flavonoïdes : anti-inflammatoire, anticancéreux, antiviral, anxiolytique, neuroprotecteur et tranquillisant.
    • Lutéoloside
    • Cosmosioside
    • Glucoside d’apigénine
    • Glucoside de quercétol
    • Lutéoline-rutinoside
    • Phytoxanthine
    • Taraxine
  • Stérols : ils abaissent le taux de cholestérol en le piégant.
    • Sitostérol : anticancéreux, il inhibte la croissance des tumorale et traite les troubles de la prostate.
    • Stigmastérol
    • Taraxastérol
    • Pseudotaraxastérol
    • Phytostérol : le triterpène
  • Acides phénoliques : puissants antioxydants, ils agissent sur le métabolisme.
    • Acide caféique : antioxydant, antifongique, lutte contre les infections, protège le foie.
    • Acide p-coumarique (acide hydroxycinnamique) : antioxydant, piège les radicaux libres, antifongique, anti-infectieux, antiseptique urinaire, expectorant.
    • Acide férulique : antioxydant.
    • Acide protocatéchique
    • Acide para-hydroxyphénylacétique
    • Acide para-hydroxybenzoïque
    • Acide cichorique : inhibiteur du VIH.
    • Isomères de l’acide caffeoylquinique
  • Coumarines
    • Scopolétol : anti-inflammatoire, il protège le foie.
    • Esculétol
    • Ombelliférone
  • Lactones sesquiterpéniques (taraxacines) : ces composants sont à l’origine de l’amertume du pissenlit. Ils sont anti-inflammatoires, dépuratifs et détoxifient le corps.
    • Germacranolides : anti-inflammatoires.
      • Glucopyranosides
      • Acide taraxinique
      • Acide dihydrotaraxinique
      • Taraxacoside
    • Eudesmanolides
      • Tétrahydroridentine B
      • Taraxacolide-glucopyranoside
    • Lactupricine : substance amère trouvée dans le latex du pissenlit et produisant un effet analgésique et sédatif sur le système nerveux central.
  • Alcools triterpéniques pentacycliques
    • Taraxastérol
      • Alpha-lactucérol
    • Pseudotaraxastérol
      • Isolactucérol
      • Arnidiol
      • Faradiol
      • Béta-amyrine
      • Cycloarténol
  • Terpènes
    • Carotène : antioxydant et permet de lutter contre les radicaux libres.

Conseils

Préparation du pissenlit

  • Décoction des racines de pissenlit : utiliser 30 g de racines (une poignée) par litre d’eau, faire bouillir quelques minutes, couper le feu puis laisser infuser entre 10 et 30 min. Pour les cures : boire un litre par jour, 10 jours par mois.
  • Infusion des feuilles et des fleurs de pissenlit : une cuillère à café de feuilles de pissenlit séchées pour une tasse d’eau. Verser l’eau bouillante sur les feuilles dans une tasse. Vous pouvez utiliser les feuilles et les fleurs séchées ou fraîches. Pour les infusions de feuilles fraîches, préférez des feuilles jeunes.
  • Salade de feuilles et de fleurs : utiliser de préférence les jeunes feuilles de pissenlit pour la salade.
  • Lotion de racines de pissenlit pour la peau : préparer une décoction de racines de pissenlit avec 60 g de racines pour 1 litre d’eau. Faire bouillir 30 minutes, couper le feu, laisser infuser 2 heures. Cette lotion permet de tonifier la peau.
  • Lotion de fleurs de pissenlit pour la peau : faire bouillir pendant 30 min une poignée de fleurs de pissenlit, filtrer et verser dans une bouteille propre. Cette lotion s’utilise sur le visage le matin et le soir. Elle permet de faire disparaître les taches de rousseurs.
  • Consommation des feuilles de pissenlit : les feuilles jeunes s’ajoutent dans la salade. Les feuilles fraîches ou séchées s’infusent dans un thé herbal. Les feuilles plus âgées sont meilleures cuites et forment un légume qui s’accommodent de mille et une façons.
  • Consommation des racines de pissenlit : malgré leur amertume, elles se consomment cuites ou crues. Les racines séchées s’utilisent en décoction dans un thé herbal. Les racines torréfiées peuvent être moulues en café. Les racines peuvent aussi se cuire comme au Japon où on l’apprécie sautée dans un peu d’huile avec de la sauce. Les racines peuvent farcir des beignets.
  • Consommation des bourgeons de pissenlit (boutons floraux) : les bourgeons crus s’ajoutent aux salades ou se mangent de la même façon que les pointes d’asperges. Les boutons peuvent être cueillis, lavés puis conservés dans le vinaigre afin de réaliser un vinaigre de pissenlit qui accompagnera vos futures salades.
  • Consommation des fleurs de pissenlit : les fleurs crues s’ajoutent aux salades ou s’infusent dans un thé herbal. Les fleurs séchées s’infusent aussi dans un thé herbal. Les fleurs peuvent servir à la préparation du vin de pissenlit, du miel de pissenlit (sirop de pissenlit épais), gelée…
  • Et découvrez d’autres recettes de pissenlit : le café de racine de pissenlit, le sirop de fleurs de pissenlit, le cordial aux fleurs de pissenlit, la gelée de fleurs de pissenlit, le pancake aux fleurs de pissenlit

Précaution

  • Eviter pendant la grossesse ou l’allaitement.
  • Déconseiller en cas de maladies cardiaques ou rénales.

Articles similaires

Noter cet article
  • Salus – Pissenlit BIO – Complément Alimentaire à Base de Suc de pissenlit BIO – Contribue à une Bonne Digestion et à Maintenir la Fonction Hépatique – Végan – 200 ml
  • ORIGEENS TISANE PISSENLIT BIO 100g Origine Europe | Infusion pissenlit bio, tisane detox et diurétique | Feuilles de pissenlit bio
  • Biojoy Thé de Feuilles de Pissenlit BIO, Tisane de pissenlit, séché et haché, (Taraxacum officinale) (500 gr)
  • Tisane de pissenlit (250g), Thé de pissenlit, Infusion de feuilles de pissenlit, coupées, délicatement déshydratées, 100% pures et naturelles