Confiture aux canneberges séchées

Confiture ou sauce aux canneberges séchées

par adm
Confiture aux canneberges séchées

Il est difficile de pouvoir réaliser une confiture aux canneberges fraîches. En revanche les canneberges séchées sont facilement trouvables. Le problème avec les canneberges séchées quand on veut en faire de la confiture ? La confiture n’aura pas le goût des canneberges mais le goût du jus ou des fruits que vous ajoutez pour réhydrater vos canneberges séchées. Pour palier à ce défaut et rendre toute leur saveur aux canneberges, voilà la recette qu’il vous faut.

Ingrédients pour un pot

  • 1 tasse de canneberges séchées, soit 140 g
  • 1 cuillère à café de jus de citron
  • 3/4 d’une tasse d’eau, soit 180 mL3/4 d’
  • une tasse de jus de canneberge, soit 180 mL

Préparation

  • Ajouter les canneberges, le jus de citron, l’eau et le jus de canneberge dans une cocotte minute ou dans une casserole.
  • Préparation à la cocotte minute (taille d’au moins 6 L) : fermer le couvercle, augmenter la chaleur et lorsque la cocotte atteint sa pression, baisser la chaleur au minimum requis pour maintenir la pression. Cuire pendant 3 minutes à pression élevée. Lorsque les 3 minutes sont passées, ouvrir la cocotte en relâchant la pression très lentement. Si la vitesse de sortie de la pression ne peut pas être ajustée par la valve de votre cocotte, relâcher la pression par petit coup. Si autre chose que de la vapeur sort de la valve, arrêter et compter jusqu’à dix avant de relâcher de nouveau le pression doucement.
  • Préparation à la casserole : faire cuire à ébullition. Lorsque l’ébullition est atteinte, diminuer le feu puis recouvrir d’un couvercle avec un petit trou si possible. Faire cuire encore quelques minutes à feu doux.
  • Une fois la cuisson terminée, utiliser un bras mixeur dans la casserole ou la cocotte afin de transformer la préparation en une sorte de purée. Le but est d’obtenir la consistance d’une confiture homogène tout en gardant des morceaux. Pour ce faire, ne liquéfier pas les baies de canneberges, laisser le mixeur les casser légèrement.
  • Faire chauffer de nouveau la préparation environ 5 min à la casserole ou à la cocotte sans couvercle : remuer fréquemment jusqu’à obtenir la consistance et l’épaisseur voulue.
  • Astuce : pour savoir si la confiture est assez cuite, passer une cuillère ou une spatule dans la confiture. Si vous pouvez voir le fond de la casserole ou de la cocotte, c’est assez cuit.
  • Remplir un pot préalablement stérilisé de confiture encore brûlante. Le remplir en laissant 6 mm de libre sous le couvercle. Visser le couvercle lui aussi préalablement stérilisé.
  • Retourner le pot immédiatement puis laisser refroidir et ranger avec une étiquette.
  • Note : si vous comptez manger votre confiture dans les jours qui viennent et ne souhaitez pas faire l’étape de la stérilisation, vous pouvez soit manger de suite la confiture chaud, soit simplement conserver la confiture dans un pot bien fermé pendant une semaine au réfrigérateur. La confiture/sauce aux canneberges s’épaissira davantage après refroidissement.

Conseil pour bien stériliser et conserver la confiture

  • Bien vérifier que le pot utilisé ne soit pas endommagé et que le couvercle soit bien hermétique.
  • Stériliser le pot avant de verser la confiture : passer le pot et le couvercle à l’eau bouillante, puis les retirer de l’eau à l’aide de pinces pour ne pas se brûler les mains.
  • Retourner le pot et le couvercle. Faire sécher sur un linge propre ou du papier essuie-tout.
  • Empoter et mettre la confiture en conserve : verser la confiture encore brûlante dans le pot. Ne pas remplir la confiture jusqu’en haut du pot : laisser un espace de 6 mm vide. Visser le couvercle sans forcer. Retourner immédiatement le pot et laisser refroidir complètement. Cette technique d’auto-pasteurisation permet de conserver la confiture plus longtemps.
  • Lorsque la confiture est refroidie, bien vérifier avant de la ranger que le couvercle est scellé et concave : le couvercle devrait être légèrement courbé vers l’intérieur du pot).
  • Avant de ranger le pot, il faut lui mettre une étiquette afin de se rappeler de la date et de ce qu’il y a dedans.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire